UE : un « partenariat vert » signé avec la Maroc

Le vice-président de la Commission européenne était à Rabat ce mardi. Il a rencontré le ministre des Affaires étrangères marocain pour signer le premier accord de « partenariat vert » avec un pays tiers. Les 27 s’engagent à aider le Maroc à développer une croissance plus soutenable et à renforcer leur coopération énergétique.

« Le partenariat vert que nous avons avec le Maroc est le coup d’envoi d’un développement qui enchainera toute l’Europe et toute l’Afrique, et le début est ici par ce que le Maroc est en excellente position pour montrer que ça peut fonctionner, pour montrer aussi au peuple marocain que le choix qu’a fait le royaume, le choix qu’a fait sa Majesté le roi pour aller dans cette direction est dans l’intérêt de tout le monde », a expliqué Frans Timmermans.

« Pourquoi un partenariat vert? D’abord le contexte le démontre, on est à la veille de la COP27 et c’est un moment important pour montrer que la discussion sur les changements climatiques c’est d’abord une question de volonté et de vision, mais c’est une question d’actes », commente Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères.

Le Maroc a adopté en 2009 une stratégie énergétique visant à développer les renouvelables. Objectif : porter leur part dans la production d’électricité à plus de 52% en 2030 contre un peu plus de 18% l’année passée.

Actuellement, les trois quarts de son électricité proviennent du charbon, l’énergie la plus émettrice de CO2.

Ce partenariat vert survient alors que le royaume connait un grave épisode de sécheresse, le pire en trois décennies. On estime que l’agriculture marocaine, très gourmande en eau, emploie près de 40% de la population marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mersin escort antalya escort bursa escort antalya escort istanbul evden eve nakliyat fethiye escort escort bayan