Première Journée paralympique : Paris met en lumière ses athlètes avant 2024

Ce samedi, plus d’une centaine d’athlètes se sont réunis place de la Bastille, en plein cœur de Paris pour une Journée paralympique inédite. L’occasion pour les milliers de visiteurs et les graines de champion présents de découvrir et essayer une quinzaine de pratiques comme l’handibasket, le tennis de table ou encore, la boccia, sport s’apparentant à la pétanque.

Le multi-médaillé en saut en longueur et triple saut, Arnaud Assoumani, a félicité cette initiative qui a mis en lumière ces sports et leurs athlètes, avant les Jeux parisiens de 2024 : « C’est historique parce que c’est la première journée paralympique, on a une journée olympique tous les ans qui a lieu. Et pour le mouvement paralympique, pour toutes les personnes qui sont en situation de handicap et qui font du sport de haut niveau et du sport loisir, c’était important qu’elles puissent être représentées. »

En tout dans moins de deux ans, Paris devraient accueillir près de 4 400 para-athlètes dont au moins 1 859 femmes pour plus de cinq-cent épreuves.

Des épreuves que Senni Manel, jeune sportive compte suivre de près : « Pour moi c’est le basket fauteuil, mon sport, je joue à Paris et à Gennevilliers. Du coup c’est très important vu l’événement qu’on aura en 2024, c’est toujours important de montrer le handisport et mobiliser un peu partout le monde, et montrer que c’est possible d’intégrer, de progresser et de faire une carrière en étant en situation de handicap. »

D’autres disciplines plus innovantes étaient aussi proposées comme le BMX fauteuil appelé WCMX, cette dernière ne figure pour l’instant pas dans la liste des sports paralympiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

istanbul evden eve nakliyat